Associate Professor of French Studies

Ph.D., Université de Montréal / Paris IV – Sorbonne
M.A., McGill University

Joël Castonguay-Bélanger holds an MA from McGill University and a joint PhD from Université de Montréal and Université Paris IV-Sorbonne. In 2009, following a postdoctoral fellowship at Stanford University, he joined the University of British Columbia as assistant professor of French Literature. His research focuses primarily on eighteenth-century France and the relation between literary and scientific discourses. He is an associate member of the Centre de Recherche Interuniversitaire en Sociocritique des Textes (CRIST).
His articles have been published in various journals (Études françaisesPapers on French Seventeenth Century LiteratureEighteenth-Century FictionStudies on Voltaire and the Eighteenth Century, Studies in Early Modern France) as well as in many edited books. In 2010, he was appointed as one of the Early Career Scholars at the Peter Wall Institute for Advanced Studies at UBC.

RESEARCH INTERESTS

  • 18th-century French literature
  • The Enlightenment
  • History of the book and print culture
  • Science and literature
  • Québec literature and culture

CURRENT PROJECTS

  • Édition critique du roman Le Philosophe sans prétention de Louis-Guillaume de La Folie (Paris, 1775).
  • “Contre Newton: écrits astronomiques et polémiques de Louis-Sébastien Mercier” (Subvention ordinaire du CRSH, 2011-2014).

Book
Les écarts de l’imagination. Pratiques et représentations de la science dans le roman au tournant des Lumières
, Montréal, Presses de l’université de Montréal, collection « Socius », 2008.

Edited Book
Voltaire à la radio canadienne. Textes de Louis Pelland présentés et annotés par Joël Castonguay-Bélanger et Benoît Melançon, Montréal, Del Busso éditeur, 2013.

Articles and book chapters
« Une icône en procès : à propos de quelques résistances tardives à Newton», dans Frédéric Charbonneau (édit.), la Fabrique de la modernité scientifique : discours et récits du progrès sous l’Ancien Régime, Oxford, Voltaire Foundation, coll. «Oxford University Studies in the Enlightenment», 3, 2015, p. 111-127.

« À l’ombre de Fontenelle. Dissémination du discours scientifique par la fiction au XVIIIe siècle » Littératures classiques, n° 85, 2014 : Littérature et science : archéologie d’un litige (XVI e-XVIII e s.), p.171-187.

« Le Dictionnaire des athées de Sylvain Maréchal. Bilan pour un nouveau siècle », dans Jean-Jacques Hamm et Patrick Thériault (ed.), Composer avec la mort de Dieu. Littérature et athéisme au XIXe siècle, Québec, Presses de l’Université Laval, 2014, p. 13-30.

« Justine et Juliette en Amérique ou les réécritures sadiennes du Nouveau Monde », dans Alexandre Wenger et Adrien Paschoud (éd.), Sade. Sciences, savoirs et invention romanesque, Paris, Éditions Hermann, 2012, p. 165-175.

« La fabrique du vivant : procréation artificielle et ordre social dans le roman de la fin du 18e siècle », SVEC, 2012, 9, p. 137-156.

« Comme un dindon à la broche. La campagne de Louis-Sébastien Mercier contre Newton », Katherine Astbury (éd.), Le Tournant des Lumières, Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 45-61.

« Le Philosophe sans prétention ou le laboratoire romanesque de Louis-Guillaume de La Folie », dans Geneviève Goubier, Bérangère Parmentier et Daniel Martin (éd.), Doute et imagination : constructions du savoir de la Renaissance aux Lumières, Paris, Classiques Garnier, 2011, p. 239-255.

« Histoires naturelle et surnaturelle: les profondeurs gothiques de la mine de sel », dans Catriona Seth (éd.), Imaginaires gothiques. Aux sources du roman noir français, Paris, Desjonquères, 2010, p.85-97.

« Le sort de Galilée: Paul et Virginie et la théorie des marées de Bernardin de Saint-Pierre », Eighteenth-Century Fiction, vol. 20, no 2, hiver 2007-2008, p. 177-196.

« Les huîtres, le merlan et la Révolution. Science et décadence dans l’Isle des philosophes de l’abbé Balthazard (1790) », dans Alexandre Landry, Marie-Lise Laquerre et Stéphanie Massé (éd.), Critique des savoirs sous l’Ancien Régime, Québec, Presses de l’Université Laval, 2008.

« “Ces vers sont autant miens que vôtres”: enfants et précepteurs dans les tombeaux poétiques », dans Hélène Cazes (éd.), Histoires d’enfances, Presses de l’université Laval, 2008.

« Le choix des sciences morales et politiques contre le désengagement des sciences expérimentales », dans Isabelle Brouard-Arends et Laurent Loty (éd.), Littérature et engagement sous la Révolution française, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007, p. 109-118.

« L’auréole de l’homme de science dans les éloges académiques de Fontenelle », Papers on French Seventeenth Century Literature, vol. 29, no 57, 2002, p. 347-359.

« L’édification d’un tombeau poétique: du rituel au recueil », Études françaises, vol. 38, no 3, 2002, p. 55-69.