FREN521D

Quimboiseurs, visionnaires et femmes-folles : figures prophétiques dans la littérature caribéenne

How long shall they kill our prophets,
While we stand aside and look?
Some say it’s just a part of it,
We’ve got to fulfill the book.
— Bob Marley, “Redemption Song”

Aimé Césaire a dit dans le Cahier d’un retour au pays natal, « et voici au bout de ce petit matin ma prière virile que je n’entende ni les rires ni les cris, les yeux fixés sur cette ville que je prophétise, belle ». Thème bien connu des auteurs caribéens, la prophétie a comblé une fonction tant politique que poétique, mais son analyse présente à la fois de grandes promesses et de grands défis. On trouve dans cette littérature des prophètes qui voient plus clair que les autres, qui se risquent à dire plus que les autres et qui vont plus loin que les autres dans leurs actions. Leurs avenirs conjuguent un passé traumatique à une vision hésitant entre utopie et dystopie, entre le besoin de dire le sort d’un peuple et le besoin de se libérer de tous les sortilèges du passé. Non seulement difficiles à situer, ils sont difficiles à nommer : poètes, rebelles, architectes? La prophétie assume ainsi bien souvent, et surtout quand il s’agit de visionnaires femmes, la face de la folie, mais comme le dit Césaire, c’est aussi « la folie qui se souvient, la folie qui hurle, la folie qui voit, la folie qui se déchaîne ». Le but de ce cours sera d’entreprendre une discussion des problèmes associés à la figure emblématique et suggestive du visionnaire.

Textes au programme
Jacques Roumain, Gouverneurs de la rosée
Patrick Chamoiseau, Texaco
Marie-Célie Agnant, Le livre d’Emma
Gisèle Pineau, L’exil selon Julia

Ouvrages à consulter
Adamowicz-Hariasz, Maria. “Le Trauma et le témoignage dans Le Livre d’Emma de Marie-Célie Agnant.” Symposium: A Quarterly Journal in Modern Literatures 64.3 (2010): 149-168.
Césaire , Aimé. Cahier d’un retour au pays natal. Présence africaine, 1971.
Delas, Daniel. “Messianisme et créolité dans Gouverneurs de la rosée: étude stylistique du début du roman.” Notre Librairie: Revue du Livre: Afrique, Caraïbes, Océan Indien 132 (1997): 116.
Durmelat, Sylvie. “Narrative of a “Return to the Non-Native Land”: Gardens and Migration in “L’Exil selon Julia” by Gisèle Pineau.” Journal of Caribbean Literatures 4.2 (2006): 109-18.
Gottin, Katia. “Bearing Witness to Haitian History: Trauma, Testimonial Narrative, and Madness.” ProQuest Dissertations Publishing, 2014.
Grantham, Awendela Oni. “Messianism in French Caribbean Literature: Cesaire, Roumain, Glissant, and Schwarz-Bart.” ProQuest Dissertations Publishing, 2012.
Joseph, Celucien L. “The Rhetoric of Suffering, Hope, and Redemption in Masters of the Dew: A Rhetorical and Politico-Theological Analysis of Manuel as Peasant-Messiah and Redeemer.” Theology Today 70.3 (2013): 323-50.
Lincoln, Sarah L. “Conquering City: The Poetics of Possibility in Texaco.” Small Axe 15.3 (2011): 1-21.
McCusker, Maeve, Patrick Chamoiseau: Recovering Memory. Ipswich: Ebsco Publishing, 2007.
Milne, Lorna. From Créolité to Diversalité: The Postcolonial Subject in Patrick Chamoiseau’s Texaco.
Muratore, Mary Jo. “Emancipating Narratives: The Diasporic Struggle Reframed in Pineau’s L’Exil Selon Julia.” Francofonia 26.51 (2006): 3.
Onyeoziri, Gloria Nne. “Gisèle Pineau et l’oralité mondialisée.” Nouvelles Etudes Francophones 27.2 (2012): 17-29.
Petrescu, Radu I. “Le Mentô et son entour. Notes sur l’espace identitaire dans Texaco de Patrick Chamoiseau.” Philologica Jassyensia 8.2 (2012): 179.

Langue d’enseignement: français

Course Registration