FREN413A

Rêves parisiens?

“La France au dix-neuvième siècle est partagée en deux grandes zones :
Paris et la province ; la province jalouse de Paris … Les gens de talent,
les artistes, les hommes supérieurs, tout coq à plumes éclatantes s’envole
à Paris.”
— Honoré de Balzac

Voilà, en bref, ce que représente pour Balzac Paris dans l’imaginaire français du début du XIXe siècle. Si Paris est perçu comme la capitale incontournable des artistes, la ville est aussi associée aux rêves de richesse, de succès, d’élégance et de bonheur. Rêves souvent décevants car l’attraction de Paris n’est pas sans ambiguïté. Voilà ce qu’en dit la revue La Province et Paris en 1831: “Ne pourrait-on pas comparer la centralisation qu’impose Paris au reste de la France, à ces aimants monstrueux qui attirent à eux les parcelles d’acier dont ils sont entourés?” Toute une série de phénomènes sociaux, politiques, economiques et culturels contribuent à ce que Paris, cet aimant séduisant et monstrueux, devienne pour le meilleur ou pour le pire la “capitale du XIXe siècle” (Walter Benjamin).

Dans ce cours nous considérons ce que représente le rêve parisien pour de jeunes provinciaux attirés par la capitale. En fait, voilà un des grands thèmes du roman réaliste français. À ce titre, nous lisons 3 chefs-d’œuvre du XIXe siècle qui dramatisent la centralité de Paris dans l’imagination française au XIXe siècle: Le Père Goriot d’Honoré de Balzac, Madame Bovary de Gustave Flaubert, et Au Bonheur des dames d’Émile Zola. Dans chacun de ces romans Paris joue un rôle primordial dans les désirs et le sort des personnages principaux issus de la province. Notre lecture de ces romans sera accompagnée par des textes secondaires rassemblés dans un coursepack – poèmes, commentaires historiques et sociologiques, essais critiques, etc. — et plusieurs films. (Le coursepack sera distribué le premier jour de classe.)

Textes primaires*:
Balzac, Honoré de. Le Père Goriot (1835)
Flaubert. Gustave. Madame Bovary (1857)
Zola, Émile. Au Bonheur des dames (1883)

* Vue la longueur de ces romans, il est conseillé aux étudiants inscrits dans le cours d’en commencer la lecture pendant l’été.

Prerequisite: One of FREN 320, FREN 321, FREN 328, FREN 329, FREN 330

Note: FREN 413 may be taken twice, with different content, for a maximum of 6 credits.

Language of instruction: French

Course Registration