FREN329

Le conte fantastique au XIXe siècle

Le développement de la littérature fantastique en France au XIXe siècle est sans précédent. C’est pendant ce siècle, né de la Terreur, que paraissent de nombreux textes suscitant des sentiments d’inquiétude et de peur. Inspiré, en partie, par des auteurs étrangers – anglais, allemands, américains — cette littérature raconte l’étrange. Ce sont des textes qui privilégient l’étonnant, l’incroyable, l’irréel, qui représentent les désirs refoulés, les angoisses et les hantises de l’époque. Dans ce cours nous lisons des textes qui cultivent les expressions de l’inconnu pour, d’une part, répliquer aux « certitudes » rationnelles et scientifiques de l’époque et, d’autre part, renouer avec l’irrésistible plaisir associé à la transgression des lois de la Raison. Les frontières entre la raison et la folie, la vie et la mort se brouillent. Les apparitions – fantômes, vampires — s’y retrouvent. Les objets inanimés prennent vie. À la différence du roman dit réaliste de la même époque qui cherche a représenter le champ du réel, le conte fantastique se caractérise par l’irruption de l’insolite dans ce même champs, d’abord perturbé puis transformé.

Est-ce un cauchemar ou la réalité qui nous rattrape ?

Contes de :
Alexandre Dumas
Théophile Gautier
Prosper Mérimée
Edgar Poe
Villiers de l’Isle Adam
Guy de Maupassant
+ extraits et articles critiques réunis dans un course pack

View course poster

Prerequisite: One of FREN 220, FREN 221

Language of instruction: French

Course Registration